mardi 21 avril 2009

« L’extrême confort de travailler à Radio France »... OUI, mais pour qui ?

A l’heure où nos conventions collectives passent à la trappe, où Jean-Paul Cluzel a déclaré devant les médias que les salariés de Radio France travaillent dans des conditions « d’extrême confort », une enquête du syndicat CFE-CGC révèle une réalité toute autre !
En fait, la souffrance au travail existe bel et bien à Radio France !
Et de manière récurrente car cette enquête sur l’ambiance au travail confirme une autre enquête faite par notre organisation il y a 7 ans !

Elle met en évidence des points douloureux qui noircissent le tableau :

52% des participants à l’enquête se disent en surcharge de travail, 61% estiment que l’ambiance au travail est mauvaise, 67% sont en situation de charge émotionnelle, 85% ne se sentent pas reconnus pour leurs idées, 66% ont des collègues dont le l’investissement professionnel est traité avec mépris, 63% se font critiquer en public, alors que 67% demandent d’être mieux informés de la stratégie de leur service et 67% souhaitent une meilleure définition de leur mission.

Travailler à Radio France n’est donc pas aussi confortable que l’imagine le Président Cluzel puisque, et ce n’est pas étonnant, 77% des interrogés souffrent de troubles de santé en rapport avec leur travail. Ils sont 56% à avoir eu recours à un traitement médical et 51% à avoir été en arrêt maladie, toujours à cause de leur travail.

Malgré cela, la majorité des interrogés restent attachés à l’entreprise, signe qu’ils aiment leur métier et apprécient l’esprit Radio France. Et ils ont quelques idées pour booster leur moral : une majorité d’entre eux voudraient pouvoir recourir au télétravail, bénéficier d’espaces de détente et de possibilités de relaxation. Ils sont 73% à compter sur l’action syndicale pour améliorer leurs conditions de travail.

Mais là où le bât blesse, c’est le management. L’enquête révèle que les salarié-e-s aspirent à un renouveau des méthodes managériales. Les personnes interrogées plébiscitent un management basé sur la véritable reconnaissance des compétences, sur le respect des salariés, et sur la valorisation de la créativité, indispensable à la qualité d’une radio du service publique. 94% parmi eux souhaitent plus d’autonomie et de responsabilité, mais rétribuées à leur juste hauteur.

Un nouveau cap donc s’impose dans le domaine de la politique managériale afin de trouver une solution à un problème qui affecte 92% des interrogés issus de tous les métiers : la démotivation générale devant le manque de perspectives professionnelles stimulantes !

Le message est donc clair :

Il faut de vraies solutions au malaise des salarié-e-s !

1 commentaire:

Vanessa Godet a dit…


Bonjour,

Si vous êtes à la recherche d'une opportunité de travail sur internet !
Que diriez-vous de recevoir un salaire chaque mois, à vie ?

Vous pouvez vous créer un revenu passif à vie simplement en publiant des livres sur Amazon, sans avoir à faire de publicité ou créer de site, car c’est Amazon qui s’occupe des ventes en lui versant une partie comme commission.

Vous pouvez générer des revenus réguliers et illimités, plus vous publiez d’ebooks plus vous gagnez.

La formation est livrée avec 600 000 ebooks et 7 vidéos.

Voici le lien: http://revenumensuel.com/